Étiquettes

,

midi_libre

Oyez Oyez gentes dames, gentes damoiselles et gentes damoiseaux !


Voici venu le temps d’une frugale pitance en ce haut lieu d’Aumelas. Notre seigneurie, a. pour délecter vos papilles, fait préparer une table digne d’une rencontre des royaumes.

Cette balade gustative qu’un ogre ne désavouerait pas commencera par un délicat mais ô combien subtil nectar d‘Hypocras. Je vous laisse apprécier ce précieux mélange de miel et de vin sucré, auquel se marient avec grâce le gingembre et la cannelle.

Le premier service annonce une soupe à l’oignon et une tourte d’espinoche. Le jardin du roi est riche toute l’année de saveurs locales et étrangères, saurez-vous déceler le safran et la girofle ni moins que l’huile d’olive et les oignons ? Ces alléchantes entrées sont à vous. Braves gens, ne tardez pas à déguster ces mets ancestraux qui transformeront vos papilles en papillons !

Le deuxième service annonce un poisson salé au jus d’Orange. Nos pêcheurs dont la renommée n’est plus à faire à des lieux alentours, ont ramené au péril de leur vie et à la barbe de Poséidon un poisson exquis qui n’est pas menu fretin ! Finement assaisonné pour ne pas troubler l’onde dont il provient, et préparé avec suffisamment de caractère pour plaire à vos sens ébahis, filez à vos filets sans futilités pour goûter de ce délectable frétillement.

Le troisième service annonce une longe de porc rôtie au vin rouge, une crétonnée de pois et une ratatouille paysanne. Il a été annoncé à la cour des ventres dans la salle, et faisant fi du rationnement qui tient lieu en ce château, nous avons décidé de mettre les bouchées doubles. Apprêtez-vous à dévorer une viande rôtie servie dans sa sauce et accompagnée d’une sélection d’épices qui feront de votre palet une salle de bal ! Les légumes et la crétonnée de pois agrémenteront ce pantagruélique plat d’une touche gourmande aux saveurs estivales d’un jardin savoureux.

Le dessert arrive et prépare un festival de couleurs ! Une marmelade de fruits aux épices vous ramènera à l’aube de votre prime enfance, quand, regardant passer les chevaliers au triple galop, vous sentiez monter des cuisines ces inimitables saveurs de pommes, de poires et de melon d’Espagne ramenées de conquêtes victorieuses.


Et, ne gâchant rien au plaisir des sens, un taillis cuit dans l’antique four à pain comblera cette pause sous un vieil arbre, votre goûter en poche.

L’amigdalia, non ce n’est pas le prénom de notre reine adorée, sera pour Ies plus preux d’entre vous. ceux qui n’ont pas peur de boire le breuvage à la coupe même du Graal saura par son nectar sucré vous transporter vers d’inconnus royaumes.

Texte écrit et présenté par l’Association Passe-Murailles

Lecture Menu

PainConvivesSans pailleOrganisatrices